Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise des bords de Marne
menu

Eglises des bords de Marne

Edito
Christ est vraiment ressuscité. Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !

L ’Évangile du dimanche matin de Pâques nous présente le tombeau ouvert et vide. Pierre et Jean y entrent et ils aperçoivent les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part, à sa place (Jn 20, 4-8).
Où est le corps de Jésus, le Crucifié ? Volé ? Caché quelque part et par qui ? Pourri et décomposé en deux jours seulement ? Voilà tant de questions que nous pourrions nous poser !
La foi chrétienne dans le Crucifié, mort-et-vivant, ne repose pas sur le tombeau ouvert et vide.
Simon-Pierre expose clairement, dans les Actes des apôtres (dans la première lecture de ce dimanche matin de Pâques), la foi chrétienne, en ces termes : « Ce Jésus de Nazareth, le Crucifié du Vendredi Saint, Dieu l'a ressuscité d'entre les morts. Nous l'avons vu, touché, mis nos doigts dans ses plaies, et nous avons mangé et bu avec lui, après sa résurrection d'entre les morts » (Ac 10, 40-41).
La résurrection de Jésus est un fait à la fois historique et trans-historique. Elle se passe le premier jour de la semaine de sept jours (historique) ou le huitième jour, donc au-delà de la semaine de sept jours (trans-historique).
Le premier jour ou le huitième jour, c'est le nom de notre dimanche actuel. C'est le Jour du Seigneur, Jésus Christ, mort-et-ressuscité, que les premiers chrétiens ont choisi pour faire le mémorial de la Pâque du Seigneur.
L'unique Bonne Nouvelle ou Évangile à annoncer au monde entier est ceci :
« Jésus, le Crucifié, est mort, et il est vivant. »
Qui l'a vu?
* Pierre l'a vu !
* Pierre et les Douze l'ont vu, après sa résurrection d'entre les morts.
Bien sûr, Marie Madeleine l'a vu la première, Apôtre des apôtres.
Mais la foi chrétienne de l’Église du Seigneur, est celle de Pierre et des Douze. Notre foi est apostolique, reçue des apôtres : le Symbole des Apôtres !
Nous croyons, non pas, parce que le tombeau est ouvert et vide, mais parce que Pierre et les Douze ont vu Jésus, le Vivant à jamais !
« Quiconque croit en Jésus, mort-et-vivant, reçoit par son Saint Nom le pardon de ses péchés » (Ac 10, 43).
Jésus, le Crucifié-Élevé, est vivant, assis à la droite du Père céleste, et il nous attire à Lui. C'est pourquoi l'apôtre Paul nous exhorte en ces termes : « Vous avez été ramenés de la mort à la vie avec le Christ. Alors, recherchez les réalités qui sont au ciel, là où le Christ siège à la droite de Dieu ; c'est en haut qu'est votre but, non sur la terre » (Col 3, 1-2).
Le Christ a ouvert le chemin entre Terre et Ciel, et il est l'unique chemin qui mène à Dieu, pour la vie en plénitude. Vivons désormais des « réalités d’en haut » !
Christ est vivant... Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !

Joyeux temps pascal à toutes et à tous !

Père Raphaël Gnally

Par NogentsurMarne94 at 10/09/2017 14:35 |
 
Actualités
Vidéos (collection)
Intention de prière du Pape - Mars 2018

« Prions pour que l’Eglise tout entière reconnaisse l’urgence de la formation au discernement spirituel, au niveau personnel et communautaire »

Par NogentsurMarne94 at 02/03/2018 19:01 |
 
L'agenda
Actions sur le document
  • Imprimer