Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise des bords de Marne
menu

Rassemblements des Lycéens à TAIZE

"Venir à TAIZE, c’est être invité à une recherche de communion avec Dieu par la prière commune, le chant, le silence, la médiation personnelle et le partage.
Chacun est ici invité à découvrir un sens à sa vie et à trouver un élan. C’est important pour vous qui vous préparez à recevoir le sacrement de la confirmation ou qui l’avez reçu récemment . Ces jours vont vous permettre de fortifier votre foi pour être porteur de paix et de confiance.
La communauté qui vous accueille vous aidera à découvrir au coeur de votre vie la présence de Dieu. le silence et la prière vous y aideront tout particulièrement.
Que vous puissiez revenir de TAIZE plein d’enthousiasme et de joie."
Mgr Michel SANTIER


A l’appel de notre évêque Monseigneur Santier, 25 Jeunes de notre secteur Bry / Nogent / Le Perreux sont partis en ce mois d’octobre en retraite à Taizé, avec 6 adultes pour les accompagner, dont le Père Alfred. Un séjour de cinq jours propice à la rencontre du Christ au
travers des différents temps de découvertes bibliques, temps de partage entre jeunes de tous horizons, mais aussi au service de tous.

SERENA, 16 ans (Bry) "Arrêter le temps pour écouter et rencontrer Dieu"

J’ai passé cinq jours à Taizé, du 19 Octobre au 23 octobre 2016, au milieu de plus de 3000 jeunes dont environ 500, venant du diocèse de CRETEIL. Ne sachant pas vraiment ce que c’était, au début, j’y suis allée avec mes faiblesses et un peu par curiosité et surtout pour préparer ma confirmation.

Nous prenons le bus avec d’autres jeunes jusque dans ce village du sud de la Bourgogne. Une fois sortis des grandes routes, le chemin est encore long jusqu’à Taizé, et nous traversons des hameaux tous plus petits les uns que les autres, nous demandant comment un rassemblement de jeunes aussi important à nos yeux, est possible au milieu de ces paysages solitaires. La communauté est située un peu plus haut que le village de Taizé. Nous arrivons sous une lune radieuse, et nous voyons des jeunes partout, des dizaines, des centaines, des milliers de jeunes. C’est impressionnant. Je n’ai jamais vu un tel rassemblement, surtout dans un endroit un peu rustique comme celui-ci.

A Taizé, pas de code vestimentaire, chacun s’habille selon son envie. Les musiciens se promènent avec leurs guitares, et entonnent des chants à leur guise. Des rondes se font et se défont, sources de jeux et de danses. A Taizé, chacun met la main à la pâte. Ce sont nos groupes de jeunes qui distribuent les repas, font la vaisselle, nettoient les sanitaires, accueillent les nouveaux arrivants. On met en pratique le partage et la simplicité. «Ne prenez que ce que vous êtes capables de manger». Pas de gaspillage, juste le nécessaire. Un bol pour l’eau, une cuillère à soupe, une assiette de légumes, un plateau. On mange sur des bancs ou à même le sol.

Les journées sont rythmées par les temps de prière. Trois fois par jour, tout le monde se rassemble dans l’église, grande bâtisse en bois où l’on est assis au sol entouré de pleins d bougies sur de la moquette. Les frères s’agenouillent parmi nous, le long d’une allée qui relie le chœur au milieu de l’église. On y chante, en français, latin, allemand, italien, anglais, espagnol, suédois, des phrases mélodieuses que l’on répète en boucle que j’ai beaucoup aimé et qui m’ont fait découvrir un nouvelle manière de prier. A chaque temps de prière il y a une lecture de l’Evangile. Ainsi que dix minutes de silence.

Des groupes de parole sont organisés pour permettre aux jeunes de différents pays d’échanger et de réfléchir ensemble à des questions autour de l’Evangile, de ses implications dans nos propres vies. Le nécessaire est fait pour que chacun comprenne ce qui est dit. Ceux qui parlent plusieurs langues s’improvisent interprètes.

A Taizé, j’ai découvert la force d’appartenir à la communauté chrétienne. J’ai pu parler en anglais. J’ai appris des chants qui m’accompagnent maintenant tous les jours. Taizé était un moment très convivial, de recueillement et de découverte de l’autre, une étape importante sur mon cheminement dans la foi en CHRIST.

Justine, 16 ans (Le Perreux) : "J'y retournerai"

"Je ne connaissais pas du tout Taizé avant d'y aller. Je suis partie avec l'aumônerie de mon lycée ainsi que d'autres aumôneries du diocèse.
 J'ai découvert une communauté très familiale, qui accueille beaucoup de jeunes mais aussi des familles, des couples, des personnes seules... Ce qui m'a le plus marqué c'est qu'on y rencontre des personnes de toutes nationalités, mais aussi qu'ils n'étaient pas tous catholiques, il y avait des orthodoxes, des protestants, des athées, et d'autres confessions encore.
J'avais un peu peur des 3 célébrations par jour, mais j'ai adoré ! Ca n'a rien à voir avec les célébrations dans nos paroisses. Tout d'abord parce que les chants et les lectures ne sont pas uniquement en français, mais aussi en anglais, allemand, latin, espagnol ou encore néerlandais... Et puis il règne dans l'église une atmosphère très chaleureuse et propice à la prière, avec des couleurs orangées et des bougies. À Taizé, on n'a pas peur du silence. Ca aussi c'est étonnant. À chaque célébration, il y a plusieurs minutes de silence. La première fois, ça fait tout drôle, on se demande quoi faire, on regarde autour de soi... Puis on se laisse gagner par le calme et on se plonge dans ce moment de prière personnelle et d'introspection. Et tout le monde respecte ce silence.
C'est un lieu assez rassurant et encourageant, parce qu'en tant que jeune croyant, on a pas souvent l'occasion de rencontrer d'autres jeunes qui partagent notre foi, et ce lieu m'en a fait découvrir beaucoup.
C'est aussi un lieu d'entraide où chacun participe au tâches comme le ménage, la vaisselle, le service du repas. Cela permet de se sentir vraiment intégré dans la communauté.
Donc, j'ai vraiment adoré mes quelques jours à Taizé parce que j'y ai fait de belles rencontres, j'ai pu approfondir ma foi et ma relation à Dieu.
La première chose que j'ai dit à mes parents en rentrant chez moi, c'est que j'avais vraiment envie d'y retourner !

Marianne, 16 ans (Nogent), "Taizé a renforcé ma foi"

Ce que je retiens de Taizé, c'est la rencontre ! Rencontre avec des gens de partout (France et ailleurs), de tous âges. On sent vraiment qu'ici tout est plus simple, aucun jugement. C'est un endroit apaisant, où on a envie de rester. Tous les matins, une lecture d'un passage de la bible nous est faite par l'un des Frères qui le commente. Chacun rejoint ensuite son groupe de parole (une dizaine de jeunes) pour échanger sur ce qui vient d'être dit. C'est l'occasion d'approfondir la rencontre, de créer des liens (qui j'espère, perdureront), de s'aider mutuellement face à nos questions sur la foi.

J'ai aimé les nombreux temps de prière, portés par de très beaux chants comme aussi les temps de silence que chacun respectait.

Taizé a renforcé ma foi ; il est bon de ne pas se sentir tout seul !

Beatrice, animatrice qui vient depuis 15 ans à Taizé

Marianne et ses amis ont interviewé Béatrice, une animatrice qui vient en famille depuis des années à Taizé : "Taizé, c'est se laisser surprendre par une manière de prier différente, ouverte, par la rencontre aussi (on rencontre des gens de cultures différentes, plus de 100 nationalités se croisent à Taizé). La rencontre y est plus naturelle et autre que dans des lieux plus conventionnels. Taizé, c'est découvrir aussi le service proche de la communauté qui est sensible aux plus démunis et qui nous aide vraiment à nous engager là où on est dans notre quotidien, qui nous porte pour qu'on trouve la force de ne pas rester sur nous-mêmes. Taizé, c'est pour ensuite rejaillir quelque part ailleurs ; c'est reprendre des forces pour être présent là où on est ! "

Sandra, animatrice d'aumônerie à Villiers : une vraie simplicité

Ce qui marque à Taizé, c'est peut-être cette simplicité ! Simplicité des lieux, des chambres, des rencontres, des prières, tout nous ramène à une vraie simplicité ! Des prières et des chants en plusieurs langues, du temps pour prier, des jeunes unis dans les moments de silence comme dans les moments de grande joie et de chants !


Frédérique, animatrice équipe confirmation

La communauté de Taizé nous a apporté à tous un temps hors de nos quotidiens, nous permett
ant de réfléchir, de regarder au fond de nous nos priorités en toute simplicité et humilité. Les
temps de prière dans l’église ont été des moments profonds permettant à chacun une rencontre intense et profonde avec le Christ, dans l’abandon du superflu et dans une rencontre permanente avec l’autre, dans une écoute constante entre tous.
Ces temps de prières sont ponctués de chants dans différentes langues afin que tous puissent louer le Seigneur, les carnets de chants permettant à chacun une participation active : psaumes, chants, intentions de prières, parole du Seigneur et silence alternent en toute harmonie... Les jeunes ont eu la chance de pouvoir participer, le samedi soir, à la prononciation des vœux permanents de l’un des frères, moment fort d'Amour et de Partage. L’expression de Foi sincère de chacun des frères résonne en chacun de nous, et les voir si grands en Amour et Sérénité ne peut que renforcer notre Foi. Que de témoignages ! Le Christ est vraiment présent.

Aurelien, responsable de l'aumônerie du lycée Montalembert

"Je retiens de Taizé le côté apaisant et pacifiant de ce qui est proposé aux jeunes ici : la litturgie, l'attitude des Frères, l'ambiance de l'église, tout ça conduit à la paix intérieure et à la paix entre eux, et ça c'est chouette car ça ne ressemble pas à ce qu'ils peuvent vivre jusqu'à maintenant. Un climat de paix et d'harmonie !

 

Merci à Justine, Donatella, Marianne, Eugénie et Séréna pour leurs photos et témoignages

 

 

Actions sur le document
  • Imprimer