Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise des bords de Marne
menu

Ils étaient aux JMJ à Cracovie !

Ces 31èmes Journées Mondiales de la Jeunesse se sont déroulées à Cracovie en Pologne du 20 au 31 juillet 2016 et ont constitué un évènement mémorable pour tous les participants et spécialement pour la douzaine de jeunes de notre secteur et pour les trois prêtres qui les accompagnaient.

"L’Esprit a su nous imprégner de sa marque indélébile pour que nous gardions en mémoire ces jours saints" (Alexis)

Le Pape François, lors de la veillée de prière, a appelé les jeunes du monde entier à être des témoins du Christ Miséricordieux et pour cela, il nous y a invités avec ces paroles:

«C'est pourquoi, chers amis, aujourd'hui Jésus t'invite, il t'appelle à laisser ton empreinte dans la vie, une empreinte qui marque l'histoire, qui marque ton histoire et l'histoire de beaucoup».

"Nous avons tous été marqués par la vitalité de l'Eglise polonaise, par l'accueil chaleureux des habitants et par la multiplicité des rencontres vécues." (Alexis).

Les jeunes ont souvent tendance à confondre bonheur avec confort. "Voici une phrase sur laquelle je réfléchis encore 4 mois après que le Pape l'aie prononcé aux JMJ. Elle est entrée en moi comme une sonnette d'alarme qui retentit à chaque fois quand je m'éloigne de l'esprit des JMJ, de cet esprit d'ouverture qui m'a appris qu'une personne venant du même horizon que le mien avait autant à m'apprendre qu'un jeune issu d'un pays étranger. Bien que je ne l'écoute pas tout le temps, et malgré la peur de l'inconnu, j'essaie désormais de bousculer mes habitudes quotidiennes, de sortir de ma zône de confort afin de développer dans ma vie d'étudiante ce que j'ai vécu aux JMJ." (Charlotte)

          

 

 

Ils se sont retrouvés avec le Père Alfred et la Père Jérémy dimanche soir 9 octobre à Saint-Saturnin pour rendre grâce. Une occasion ensuite de les rencontrer autour d'un verre d'amitié à la sortie de la messe.

"Nous avons été touchés par la gentillesse et l'accueil des Polonais. Nous étions logés chez l'habitant ; nous partions très tôt le matin et la table était pleine et nous rentrions très tard le soir mais ils nous attendaient ! " (Anne-Lise)

Certains pour l'occasion avaient revêtu leur marinière des JMJ !

 

 

 

Actions sur le document
  • Imprimer