Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise des bords de Marne
menu

Se Rencontrer

« Vous quittez Nogent ? Où allez-vous ? - A Arcueil. - Ah, ce n’est pas loin. » Ce petit dialogue me touche. Non, Arcueil n’est pas loin de Nogent. Mais l’important est de se faire proche de quelque part, d’un lieu humain, où que ce soit. Ce n’est pas seulement un lieu, mais une nouvelle situation : fin de la responsabilité de paroisse, découverte d’une liberté nouvelle.

Chaque changement de mission a été pour moi une découverte qui m’a enrichi. J’ai aimé Nogent, son paysage, ses habitants et particulièrement ses paroissiens, ceux que j’ai connus ou que je reconnais sans me rappeler leur nom. Le moment est venu de découvrir une plus grande liberté, celle de la lecture, de la prière, de participer à une Maison d’Evangile peut-être… Quelle forme prendra-t-elle ? je ne le sais pas, je ne chercherai pas à la remplir. Apporter de l’aide à un curé qui en a besoin.  Fraterniser avec ce prêtre plus jeune venu de Pologne pour la mission. Etre accueilli par des chrétiens dont je ne serai pas le répondant. M’ouvrir plus à la vie locale culturelle, associative, caritative. Répondre à une sollicitation en aumônerie d’hôpital.

Il y a 6 ans, nous nous sommes rencontrés. Alors il faut accepter la chance de nouvelles rencontres qui attendent de venir au jour. L’Evangile de ce dimanche nous dit quelque chose à ce sujet. On lui dit (à Jésus) : ta mère et tes frères sont là dehors : ils te cherchent. Jésus en effet a la chance d’avoir des racines dans une famille, un peuple, un terroir. Mais sa réponse est surprenante : Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. Ne croyons pas que Jésus soit désagréable pour ses proches ! Au contraire, même, il étend sa familiarité avec eux à la foule rassemblée dans la maison où il n’était même pas possible de manger, il est porté à faire de tout homme son frère.

Certains s’en vont, d’autres arrivent, et rien n’est oublié de ce qui a été partagé, mais tout est possible pour de nouvelles rencontres. Voilà la fraternité particulière qui s’expérimente dans les relations de la communauté chrétienne.

Père Gérard Seitz

Actions sur le document
  • Imprimer