Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise des bords de Marne
menu

CAP sur Rome

Prendre le chemin de l’organe central de l’Église catholique par les temps qui courent, certains en riront et on les comprend bien. Mais par la foi, tout est possible. Et les heures graves que l’Église connaît ne rayent pas d’un trait toute son histoire, son expérience et l’espérance qu’elle propose. Alors, pour les prêtres du diocèse, du 1er au 5 octobre, c’est Cap sur Rome

Il y a 11 ans, en 2007, le Conseil presbytéral avait organisé un séjour à Annecy, sur les pas de Saint François de Sales (+ 1622). Dans le charme des Alpes à l’automne, nous avions vécu un magnifique temps convivial et spirituel, rencontré des acteurs de l’Église locale et accueilli le tout nouvel évêque de Créteil, Michel Santier. L’idée de renouveler l’initiative planait depuis quelques temps. En juin dernier, ce fut décidé : un pèlerinage sera proposé à tous les prêtres du diocèse, à Rome, en octobre.

Rome ... pour un temps de fraternité presbytérale. Tel est bien le projet de cette démarche. Le visage du presbyterium change vite : les anciens nous quittent, de plus jeunes intègrent nos rangs par l’ordination, des prêtres d’origines multiples viennent œuvrer en Val-de-Marne... Avec les rythmes de la vie d’aujourd’hui, pas facile de faire connaissance et de développer la communion entre nous. Rien de tel qu’un pélé pour y remédier !

Rome ... pour un temps de pèlerinage sur les traces des apôtres. Pierre et Paul ont là-bas rendu témoignage à Jésus-Christ, et après eux bien d’autres. À leurs côtés reposent les corps de nombreux disciples du Maître. Rien de tel que ce pélé pour renouveler le désir du témoignage ... surtout qu’il commencera par un rendez-vous inoubliable : quasiment à la sortie de l’avion, le pape François nous reçoit le 1er à midi. Quelle grâce ! Un cadeau de Thérèse de Lisieux au jour de sa fête ?

Rome ... pour un temps de rencontre des acteurs locaux. La Curie n’a pas bonne presse et de loin la Ville éternelle peut paraître un centre bureaucratique comme tant d’autres. Nous irons rencontrer les responsables de plusieurs dicastères – ou ministères – qui nous partageront leurs joies, leurs difficultés, leurs initiatives. Occasion de mesurer que Rome est certes marquée par les limites de tout système de gouvernement centralisé, mais que là-bas travaillent des femmes et des hommes qui connaissent bien les réalités locales de leurs pays d’origine ou de mission.

Rome ... pour un temps de travail dans la suite du Synode, conclu en 2016, et dans la perspective de l’avenir du diocèse. Par le Synode, notre Église s’est fixé un certain nombre de priorités. Le Synode avait décidé un audit qui touche à sa fin. À Rome, en presbyterium, nous en travaillerons les conclusions, nous découvrirons certaines réformes de nos structures ecclésiales, nous chercherons comment permettre à tous de se les approprier.

Rome ... Accompagnez-nous par votre prière, faites mémoire des pasteurs qui ont marqué les paroisses de Bry, Nogent et Le Perreux, priez pour que le Seigneur se donne de nouveaux pasteurs en Val-de-Marne, confiez à Dieu l’avenir de l’Église dans la société contemporaine. Merci !

P. Gilles Godlewski

Actions sur le document
  • Imprimer