Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise des bords de Marne
menu

Un peu d'histoire

Un peu d'histoire sur nos églises du Perreux

La loi du 28 février 1887 a érigé le territoire du Perreux en commune, et dès le 7 mai 1887, une pétition fut remise à la municipalité pour demander la création d’une paroisse distincte de celle de Nogent. Le décret érigeant Le Perreux en paroisse fut signé par le président Carnot le 31 janvier 1888. Le problème du lieu de culte revient à l'ordre du jour. Auparavant, les paroissiens se rendaient à l'église Saint-Saturnin de Nogent sur-Marne, puis dans une chapelle située dans l'actuelle rue des Fratellini.

Ces deux solutions provisoires n'étant qu'un pis-aller, le tout nouveau conseil municipal donne son accord pour la construction d'une église, tout en précisant qu'aucun budget ne sera accordé.

C’est grâce à une souscription publique que l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste peut être édifiée : la pose de la 1ère pierre a eu lieu le 17 février 1889.

Elle est consacrée par le cardinal Richard et ouverte au culte le 7 avril 1890.

Bien que d'un intérêt historique limité dans le temps, l'église du Perreux est intéressante tant elle témoigne de la générosité de ses paroissiens. Une plaque de marbre noir, scellée près de l'entrée de l'église, rappelle les noms des donateurs.

L'édifice inspira au peintre Maurice Utrillo l'une de ses oeuvres, datée de 1938.

 La construction du presbytère est décidée et commencée, tout comme l'église, en 1890.

Sur sa façade, est apposée une décoration en céramique qui a pour motif une croix et un drapeau, symboles chrétien et national, avec une banderole ayant pour texte " Dieu et patrie".

Les fonts baptismaux sont en partie constitués d’un bénitier en marbre du XIIème siècle provenant de l’ancienne église de Noisy-le-Grand.

Le 8 décembre 1932 a eu lieu la pose de la 1ère pierre de l’église Sainte Marguerite-Marie. Elle était destinée à remplacer la chapelle construite en 1912 pour accueillir les habitants du quartier des Joncs marins en plein développement. La nouvelle église, financée par les « Chantiers du Cardinal Verdier » , a été consacrée le 23 décembre 1933. La pièce maîtresse est l’autel principal, une table massive de 4 tonnes reposant sur une sculpture représentant les 4 évangélistes.

En mars 1936 débute la construction de la chapelle Notre Dame de Toutes Grâces, elle aussi financée par les Chantiers du Cardinal.

Actions sur le document
  • Imprimer