Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise des bords de Marne
menu

Eglises des bords de Marne

Edito
Le Dieu invisible et visible

A Noël

Le grand mystère de Noël, c'est que le Dieu invisible s'est rendu visible à nos yeux de chair et de foi, en la personne de Jésus de Nazareth, le Verbe-Dieu incarné : « Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire que, Fils unique plein de grâce et de vérité, il tient du Père » (Jn 1, 14.18). Et, saint Jean continue d'écrire ceci : « Bien-aimés, ce qui était depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie, nous vous l'annonçons. Oui, la vie s'est manifestée, nous l'avons vue, et nous rendons témoignage ; nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père et qui s'est manifestée à nous. Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons à vous aussi, pour que, vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Or, nous sommes, nous aussi, en communion avec le Père et avec son Fils, Jésus Christ. Et nous vous écrivons cela, afin que notre joie soit parfaite » (1 Jn 1, 1-4).

Le christianisme est la seule religion au monde qui a vu et touché le Dieu invisible. Et ce, durant trente-trois (33) ans de l'existence terrestre de Jésus de Nazareth, vrai Dieu et vrai homme.

Lisons encore l'évangéliste Luc : « Aujourd'hui vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur. Et voici le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire » (Lc 2, 1-11). Le « Seigneur-Kyrios » invisible s'est rendu visible en ce nouveau-né de Bethléem. Quelle merveille des merveilles que Dieu fait pour nous, les pauvres humains à Noël !

A Pâques

Le Dieu visible en la personne de Jésus de Nazareth a disparu à nos yeux de chair, pour faire place aux signes, aux sacrements. Après Pâques, c'est le temps de l’Église qui est signe ou sacrement de Jésus Christ, mort et ressuscité, et vivant à jamais !

Saint Jean nous rapporte ceci : le tombeau est vide, les linges sont posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place (cf Jn 20, 2-8). C'est le Shabbat ! Le « Seigneur-Kyrios » se retire pour que nous puissions le chercher avec ardeur et le trouver en tout être humain auquel il s'identifie. Il est présent dans l'absence.

A Noël comme à Pâques, Dieu le Père s'adresse à son Fils Jésus, en ces termes : « Tu es mon Fils, Moi, aujourd'hui, je t'ai engendré » (Ac 13, 33 ; Ps 2,7).

Noël/Pâques : Naissance/Mort et Mort/Vie sont inséparables et partagent le même lit !

Joyeuses fêtes de Noël 2017. Bonne et heureuse Année 2018 à toutes et à tous !

 

Père Raphaël Gnally

Par NogentsurMarne94 at 10/09/2017 14:35 |
 
Actualités
Vidéos (collection)
Intention de prière du Pape - Décembre 2017

Prions pour les personnes âgées afin que, grâce au soutien de leurs familles et des institutions, elles collaborent par leur sagesse et leur expérience à l’éducation des nouvelles générations.

Par NogentsurMarne94 at 07/12/2017 14:51 |
 
L'agenda
Actions sur le document
  • Imprimer